Blockupy Francfort : La BCE dans le viseur

Version imprimable de cet article Version imprimable


Du 20 au 23 novembre, des milliers de personnes se sont rassemblées dans la capitale financière de l’Union européenne. Manifestations, débats et actions ont rythmé ces trois jours avec une certitude  : cela appelle des suites.

Un milliard trois cent milles euros, c’est ce que doit coûter le nouvel édifice de la Banque centrale européenne sis à Francfort. L’ouvrage est presque achevé et on peut voir la tour qui le surplombe, haute de ses 185 mètres. Des chiffres qui symbolisent bien la vocation de cette institution  : incarner la domination du capital et soumettre les populations à l’évangile du marché.

Du 20 au 23 novembre, des milliers d’anticapitalistes, parmi lesquel-le-s des syndicalistes, des écologistes, des féministes, des antifascistes, des antiracistes et des des militants politiques se sont rassemblé-e-s dans la capitale financière de l’Union européenne.

Il s’agissait de dénoncer cette institution coresponsable des politiques d’austérité menées de concert par les États membres en harmonie avec les intérêts et les demandes du capital. Ils venaient de tous les Länder (régions) d’Allemagne, mais aussi d’une dizaine de pays européens répondant ainsi à l’appel du collectif Blockupy Francfort.

Une large mobilisation

Ces quatre journées ont donné lieu à la tenue de nombreux forums et ateliers en vue de confronter les expériences de mobilisations et de constituer un réseau de lutte afin de les coordonner davantage. La journée du samedi 22 novembre a quant à elle été marquée par une manifestation qui a rassemblé 3 000 personnes et s’est terminée avec une action d’envahissement du nouveau siège de la BCE par une centaine d’activistes qui ont réussi à déborder les forces de police, ont accroché des banderoles et lancé sur la façade vitrée des dizaines d’œufs remplis de peinture.

Blockupy Francfort n’entend pas en rester là et a d’ores et déjà lancé un appel pour une mobilisation plus massive le mercredi 18 mars 2015 à Francfort pour bloquer la BCE à l’occasion de l’inauguration du bâtiment, laquelle doit attirer tout ce que l’UE compte de chefs d’État et de dirigeants du capitalisme financier.

Laurent (AL Paris Nord-Est)

Plus d’infos sur : https://blockupy.org

 
☰ Accès rapide
Retour en haut