Dans les facs et les lycées amplifions la mobilisation !

Version imprimable de cet article Version imprimable


Jeudi 1er février avait lieu la première véritable journée de mobilisation contre la sélection et la réforme de l’université.

Elle a réuni 20 000 manifestant-e-s dans l’hexagone avec des manifestations de plusieurs centaines d’étudiant-e-s, lycénne-e-s, personnel-les et enseignant-e-s à Rennes, Toulouse, Nantes, Lille ou encore Clermont-Ferrand, Grenoble ou Caen ... A Paris 10 000 personnes ont manifesté. Des lycées ont débrayé, des facs ont été bloquées par exemple à Rennes 2 ou à Toulouse 2 (où une AG a réuni plus de 1000 étudiant-e-s et personnel-les (!) en lutte également depuis quelques mois contre la fusion de leur université). S’il ne s’agit donc pas d’un raz de marée, des premiers embryons de mobilisation sont clairement apparus avec des assemblées générales encourageantes et constructives dans de nombreuses facs. Il faut continuer à informer et à mobiliser autour de nous contre la sélection, la fin de la compensation en licence, la réforme du bac. Ces réformes ont pour objectif de rendre les facs de plus en plus élitistes et inégalitaires. Nous avons besoin d’un mouvement massif réunissant étudiant-e-s, lycéen-e-s, enseignant-e-s et personnel-les. Un mouvement contrôlé par la base, auto-organisé. Ce n’est que comme ça que nous pourrons infliger un véritable revers au gouvernement qui continue de mener ces attaques sans relâche.

Alternative libertaire, appelle dans ce sens à se joindre aux manifestations et à la grève de mardi 6 février et mettra toutes ses forces dans la construction d’un mouvement d’ampleur !

Telechargez le tract en pdf
 
☰ Accès rapide
Retour en haut