Edito Facholand

Version imprimable de cet article Version imprimable


Rarement le concept de « lepénisation des esprits » n’aura à ce point été pertinent qu’avec la récente provocation d’un Claude Guéant devant le parterre dévoué de barbouzards en culottes courtes de l’UNI (« syndicat » étudiant de droite-extrême).

Qu’a dit l’affreux ? « Toutes les civilisations ne se valent pas ».

Le sous-entendu lourd et gras d’une telle affirmation étant : la civilisation de l’homme blanc, occidental et chrétien, est largement supérieure à toutes les autres. Les croisades, l’inquisition, le colonialisme, le racisme et l’antisémitisme… tout ça a été inventé par des héraults de la « civilisation » occidentale si chère à Claude Guéant. Et tout ça ne vaut qu’haine et mépris.

Marine Le Pen a dû être piquée au vif devant un tel hold-up de la « pensée » d’extrême droite. La voilà donc qui se répand à la télé, sur les ondes et dans la presse web et papier sur sa hantise du moment : la viande hallal qui serait partout. Misérables fascistes… ils ne savent plus quoi inventer pour servir la seule cause à laquelle ils sont destinés : diviser les travailleurs et les travailleuses au bénéfice de la bourgeoisie.

Alors que l’austérité frappe tous les peuples d’Europe, qu’en Grèce, qu’à la Réunion on descend dans la rue, on se bat pour défendre ses droits sociaux élémentaires, les sirènes racistes et fascistes ne sont que le dernier mirador de l’ordre capitaliste.

Une chose est sûre : seules les mobilisations sociales, seules les luttes, seule la solidarité de classe entre les travailleurs et les travailleuses sont notre véritable rempart contre la barbarie.

Alternative libertaire, le 23 février 2012

 
☰ Accès rapide
Retour en haut