AL de mars est en kiosques !

Edito : Le bal des imbéciles

Version imprimable de cet article Version imprimable


Et hop, un remaniement ! On a assisté aux habituelles démonstrations de servilité, récompensées ou non, aux retournements de veste aussi soudains que prévisibles, mais aussi à des magouilles dignes d’une téléréalité.

Pendant ce temps, 136 députés sur 577 ont participé au vote sur la reconduction de l’état d’urgence. Pourtant, à chaque élection, les abstentionnistes sont insulté-e-s, infantilisé-e-s. Mais c’est vrai que les députés ont de bonnes raisons de s’abstenir : cumul des mandats (et des rémunérations), dîners mondains… la vie est dure !

Les manœuvres ont commencé pour 2017 et la grande idée, c’est la primaire. Un cran supplémentaire dans la personnalisation et la politique spectacle. La guerre des égos entre personnalités auto-proclamées et quelques généraux d’armées mexicaines viendront alimenter les gazettes. Rien de méchant pour les capitalistes qui continuent de nous écraser sous des « réformes » toujours plus ignobles.

Cette politique, nous n’en voulons plus. Au bal, seuls les imbéciles croient que la musique s’ajuste à leur danse grotesque. Mais ce sont bien les musiciens qui donnent le rythme.

Le projet de réforme du code du travail nous montre la musique lugubre qu’on va nous jouer : destruction des 35 heures, baisse des salaires… Mettons un terme à ce bal des imbéciles et jouons notre propre partition : celle des grèves et de la lutte.

Alternative Livertaire, le 28 février 2016

- photo : cc Dimitri dF


Ou trouver notre journal en kiosque près de chez vous ?

 
☰ Accès rapide
Retour en haut