Editorial : Des baisers pour toutes et tous !

Version imprimable de cet article Version imprimable


Il y a des jours, presque plus que d’autres, où les réacs sont d’une bêtise crasse et qui pourrait n’être qu’affligeante si elle n’était pas dangereuse. Christine Boutin s’était déjà distinguée à rosir de plaisir devant les caméras dans des manifs homophobes où le slogan « les pédés au bûcher » faisait figure de bande-son. Aujourd’hui elle a obtenu du (décidément) sinistre de l’Éducation, Luc Châtel, une fatwa homophobe à l’encontre du court-métrage Le baiser de la Lune. Ce petit film d’animation, réalisé à l’attention des élèves de CM1/CM2, aborde, sous l’angle d’une fiction poétique, les relations amoureuses entre personnes du même sexe.

C’en était trop, beaucoup trop pour Boutin-la-morale ! S’appuyant sur une campagne de pétitions, l’affreuse a pu se vautrer dans les poncifs les plus homophobes et hétéronormés qui soient pour obtenir de Châtel une déclaration disant que la lutte contre l’homophobie serait « prématurée » dans les écoles suivie d’une décision de censure du film. Mix-Cité Rennes a lancé une pétition de soutien à la diffusion du film Le baiser de la Lune.

Nous appelons nos lecteurs et lectrices à la soutenir.

Car le lobbying des associations homophobes, de plus en plus intense, doit appeler une riposte. Il y a urgence ! Récemment par exemple, l’extrême droite homophobe mobilisait en pleine journée contre un kiss-in homo devant Notre-Dame… et réussissait à s’imposer dans la rue ! Se mobiliser contre l’ordre moral n’est pas un combat d’arrière garde. Sexistes, machos, homophobes : dégagez de nos vies !

Alternative libertaire, le 23 février 2010

 
☰ Accès rapide
Retour en haut