politique

Et maintenant, qu’Hollande recule sur la loi Travail !

Version imprimable de cet article Version imprimable


Après des mois d’hésitations, d’autojustifications ridicules, sous la pression des manifestations contre l’état d’urgence, lâché par Les Républicains, lâché par une partie du PS, François Hollande vient de renoncer à convoquer le Congrès pour réviser la Constitution.

La constitutionnalisation de l’état d’urgence et la déchéance de nationalité pour les binationaux sont donc abandonnées, purement et simplement.

Une belle reculade qui fera bouillir de rage Manuel Valls, mais qui réjouira toutes et tous les antiracistes et les défenseurs des libertés publiques.

Avec cette volte-face, le chef de l’État espère sans doute se débarrasser d’une vilaine casserole en vue de l’élection présidentielle de l’an prochain.

Il y en a une autre dont il est urgent de se défaire : le projet de loi El Khomri !

Qu’il laisse tomber ce projet scélérat, sans imaginer pour autant que cela fera revenir, en 2017, son électorat écœuré. Hollande ne sauvera plus sa peau, il est trop tard ! Mais qu’il fasse au moins un beau geste en n’entraînant pas le Code du travail dans sa chute !

Alternative libertaire, le 30 mars 2016

 
☰ Accès rapide
Retour en haut