politique

Etat d’urgence : 58 contestataires convoqué.e.s au commissariat

Version imprimable de cet article Version imprimable


Suite à la manifestation sauvage du 22 novembre, 58 personnes ont été identifiées par la police et signalées au procureur. Elles ont été convoquées dès le mardi 24 au commissariat, et certaines ont été placées en garde à vue. Une assemblée générale, tenue dès le 24 novembre au soir au CICP, a rassemblé une centaine de personnes, dont une vingtaine de convoqué.e.s.

Un communiqué a été publié (ci-dessous), et une pétition de soutien est en préparation.

Clémence (AL Paris nord-est)

COMMUNIQUÉ

Le dimanche 22 novembre, nous nous sommes rassemblé/es à Bastille en solidarité avec les migrants/es.

Nous sommes partis/es en cortège jusqu’à la place de la République, encadrés/es par un dispositif policier censé nous empêcher de manifester. Dès lundi, la préfecture a annoncé avoir identifié 58 personnes. Mardi, plusieurs personnes ont reçu des convocations pour le jour même.

Nous ne sommes pas dupes que tout cela n’a qu’un but : empêcher les mobilisations prévues dans le cadre de la COP21 et les manifestations de soutien avec les migrants et migrantes à qui tous les gouvernements européens livrent une guerre sans merci.

Au-delà de savoir si les personnes convoquées répondront ou pas aux convocations, nous continuerons à exprimer notre solidarité avec celles et ceux qui chaque jour subissent la violence des flics, le racisme et la misère.

Prochains RDV dans la rue :

  • Manifestations des lycéens et étudiants contre la COP21 : jeudi 26 novembre et vendredi 27 novembre à 11 heures, place de la Nation.
  • Rassemblement pour le droit à manifester : jeudi 26 novembre à 18 heures, place de la République
  • Manifestation contre la Cop21 : dimanche 29 novembre à 12 heure, place de la République
  • Manifestation contre les frontières et pour la liberté de circulation : dimanche 6 décembre à 15 heures, place de la Bastille.

L’assemblée en solidarité avec les migrants/es et les convoqués/es

 
☰ Accès rapide
Retour en haut