Grève des travailleurs et travailleuses sans-papiers Renforcer la lutte et la solidarité

Version imprimable de cet article Version imprimable


Depuis le 12 octobre une grève coordonnée de plusieurs milliers de salarié-e-s sans papiers touche une trentaine d’entreprises occupées en région parisienne. Soutenus par leurs organisations syndicales et des associations, ces travailleurs exigent leur régularisation et dénoncent l’exploitation qu’ils subissent de la part de leurs employeurs, dont certains sont des sous-traitants d’entreprises publiques. L’an passé de telles grèves avaient permis la régularisation de plusieurs milliers de travailleurs. Cette année, le mouvement organisé de manière intersyndicales et inter-associative vise à arracher au gouvernement une circulaire de régularisation pour tous les salarié-e-s sans-papiers.

Le mouvement qui s’intensifie est en butte à la répression gouvernementale allant jusqu’à des arrestations sur les piquets de grève. La solidarité de l’ensemble du mouvement social avec ces luttes est une nécessité.

Alternative libertaire affirme sa solidarité avec le mouvement en cours, revendique la régularisation de toutes et tous les sans-papiers ainsi que la liberté de circulation et d’installation. Nous appelons à la participation la plus massive possible aux formes de soutien, notamment les comités locaux, qui se mettent en place.

Alternative libertaire, le 18 octobre 2009.

Cliquez sur la carte pour l’agrandir

 
☰ Accès rapide
Retour en haut