Communiqué d’Altenative Libertaire

Halte aux discours des intégrismes religieux ! Solidarité avec nos camarades militants antifascistes arrêtés !

Version imprimable de cet article Version imprimable


Encore une fois, ce dimanche 18 novembre, nous voyions dans nos rues défiler la frange la plus extrême des catholiques réactionnaires réunie sous la bannière de l’institut Civitas. Ceux qui s’étaient illustrés l’an dernier par des actions contre deux pièces de théâtre jugées « christianophobes » marchaient cette fois contre le mariage de ce qu’ils appellent les « duos homosexuels », et pour la défense du modèle familial le plus traditionnel, le plus patriarcal, et réservé bien sûr aux hétérosexuel-les.

Nous, militant-e-s de la lutte antifasciste, antihomophobe et antipatriarcale, étions rassemblé-e-s devant Saint-Nicolas du Chardonnet, église emblématique des intégristes catholiques de la Fraternité Pie X directement liés à l’institut Civitas. En réponse aux manifestations homophobes de Civitas, nous sommes venus crier haut et fort que nous ne nous laisserons jamais intimider ni imposer nos choix de vie par Civitas ni aucun autre type d’émissaires d’aucune religion.

Malgré les intimidations de certains de leurs militants armés, et suite à l’intervention des forces de l’ordre, nous rentrions dans le plus grand calme quand trois de nos camarades ont été arrêtés sur le quai du métro et immédiatement placés en garde à vue. Alors que l’institut Civitas remercie le « professionnalisme » des forces de l’ordre, c’est une fois de plus sur les militants antifascistes que la répression de l’état s’abat .

Rassemblons-nous tou-te-s lundi 19 novembre dès 15h30 devant le commissariat du 5e arrondissement pour exiger la libération de nos camarades. Un coup contre l’un-e d’entre nous est un coup contre tou-te-s.

Contre la banalisation des intégrismes religieux, il y a urgence !

 
☰ Accès rapide
Retour en haut