Histoire

La révolution espagnole de 1936, le 17 septembre au Mans

Version imprimable de cet article Version imprimable


Exposition et débat, salle du Jardin des plantes, 19 rue de l’Éventail, à partir de 11 heures. Organisés par Alternative libertaire et la CNT-f.

Juillet 1936, il y a 80 ans, un coup d’état militaire vise à renverser le gouvernement de front populaire élu en janvier. Le climat social est tendu et le gouvernement prétend avoir la situation en main, en dépit des avertissements de la la Confederación Nacional del Trabajo, puissante organisation anarcho-syndicaliste.

Les putschistes s’emparent en quelques heures de la moitié de l’Espagne. Mais dans l’autre, à Barcelone, à Madrid, à Valence, etc., ce sont majoritairement les anarcho syndicalistes armé-es, suivi-es par des ouvriers et ouvrières socialistes, des militant-es de gauche et parfois des groupes de la police qui réussissent à mettre en déroute les militaires factieux.

Des centaines de milliers de femmes et d’hommes de la classe ouvrière des villes et des campagnes, au-delà de leurs étiquettes politiques, prennent en main la société et forment des milices. Une vie nouvelle semble commencer.

SAMEDI 17 SEPTEMBRE
à partir de 11 heures
Salle du jardin des plantes,
19 rue de l’Éventail au Mans

  • Exposition prêtée par la CGT espagnole
  • Rencontre débat à partir de 15 heures avec Frank Mintz, historien et militant syndical et Jérémie Berthuin, militant syndical
 
☰ Accès rapide
Retour en haut