Lire : « Daniel Guérin, révolutionnaire en mouvement(s) »

Version imprimable de cet article Version imprimable


Actes du colloque Daniel Guérin 2004

Le grand militant et théoricien du communisme libertaire Daniel Guérin, décédé en 1988, a été l’objet d’un colloque universitaire organisé pour les cent ans de sa naissance, du 17 au 19 septembre 2004 à l’université de Loughborough (Grande-Bretagne).

Les actes du colloque ont récemment été publiés chez L’Harmattan par la collection Dissidences, qui fait suite à la revue du même nom, revue spécialisée dans l’étude et l’histoire des mouvements révolutionnaires.

Ce volume compile les contributions des spécialistes internationaux, qui explorent toutes les dimensions du personnage hors pair que fut Guérin. Citons entre autres David Berry, de l’université de Loughborough ("Daniel Guérin, la contestation permanente"), Robert Schwarzwald de Montréal ("Les liens entre la gauche et l’homosexualité dans les autobiographies de D.G.") ; Julia Guseva, du centre Victor-Serge à Moscou ("La Terreur pendant la Révolution et l’interprétation de D.G.") ; Thierry Hohl, de l’université de Bourgogne ("D.G. “pivertiste”, un parcours dans la Gauche révolutionnaire de la SFIO 1935-1938") ; Sylvain Boulouque de l’université d’Amiens ("Anticolonialisme et anarchisme chez D.G.") ; Dave Renton de l’université Sunderland en Grande-Bretagne ("Comprendre le fascisme. La Peste brune de D.G.") ; Daniel Gordon, du College of Higher Education de Grande-Bretagne ("D.G. et le mouvement des travailleurs immigrés en France après 1968"). Notre camarade Laurent Esquerre (AL Paris-Nord/Est) est également intervenu sur "D.G. et l’Union des travailleurs communistes libertaires") puisque le viel homme a milité, de 1980 à 1988, au sein de l’UTCL, ancêtre de l’actuelle AL.

Guillaume D. (AL Montrouge)

- Dissidences, Daniel Guérin, révolutionnaire en mouvement(s), L’Harmattan, 218 pages, 19,50 euros.

 
☰ Accès rapide
Retour en haut