Londres : Forum Social européen

Version imprimable de cet article Version imprimable


Du 14 au 17 octobre se tiendra la troisième édition du Forum social européen.

Après Florence en 2002 et Paris en 2003, cette année c’est à Londres que se retrouveront des dizaines de milliers de personnes dont le point commun est d’aspirer à « un autre monde »… sans que les contours de celui-ci ne soit ni définis (ce qui n’est pas forcément grave car le débats et les échanges permettent d’avancer ) ni même esquissés, ce qui est plus embêtant et amène parfois à retrouver en ce même lieu des forces syndicales, politiques, religieuses avec lesquelles nous n’avons pas grand-chose à partager !

Les « plénières » sont organisées autour de six grands thèmes :

- guerre et paix (Palestine, Irak, désarmement, guerres, impérialisme) ;
- démocratie et droits fondamentaux (Europe démocratique et sociale, droit des peuples et citoyenneté, solidarité entre les peuples, femmes en lutte contre l’oppression) ;
- justice sociale et solidarité (mondialisation du travail, services publics, droits collectifs, précarité, alternatives économiques et sociales, culture) ;
- production mondialisée (économie mondiale, dette et pauvreté, marchandisation, résistances du Sud, spéculation) ;
- contre le racisme, les discriminations et l’extrême droite (construire les alliances, non au fascisme, droit d’asile, musulman(e)s en Europe) ;
- crise de l’environnement (politique énergétique, agriculture, croissance, responsabilité de l’union européenne).

Lieu de rencontre, d’échanges, le Forum social européen est en cela un outil utile pour celles et ceux qui luttent contre le capitalisme. Mais ses limites doivent être cernées : trois jours de rassemblement « altermondialiste » chaque année ne peuvent permettre la construction d’un mouvement capable sur le terrain, c’est-à-dire dans les entreprises et les communes, de peser par des luttes internationales. Celles-ci restent à construire, et ce doit être une préoccupation majeure pour les syndicats, les associations de lutte, dans leur pratique quotidienne.

 
☰ Accès rapide
Retour en haut