Numérique : Connaître ses droits : Internet en libre accès

Version imprimable de cet article Version imprimable


Des rapports de pouvoir se jouent dans les arcanes de la technologie ou dans l’obscurité des lois et il est encore plus difficile de les identifier à l’intersection des deux. Les associations libristes travaillent à faciliter la compréhension de nos droits en matière de numérique : ici, un petit guide à destination des associations, bibliothèques etc. qui fournissent un libre accès à Internet.

Tout syndicaliste ou manifestant ayant déjà eu affaire à la police le sait : il importe de connaître ses droits et de les faire respecter. Nous, communistes libertaires, ne rejetons pas en bloc le corpus de lois en vigueur en France et dans le monde ; certaines lois ont été écrites suite à des mouvements sociaux d’ampleur et visent à officialiser des droits conquis. Ces lois, que Macron et son gouvernement sont actuellement en train d’attaquer et de détricoter à vitesse grand V, doivent impérativement être défendues. C’est dans cet état d’esprit que le projet de recherche netCommons, assisté par l’association libriste La Quadrature du Net, a élaboré un guide pratique destiné aux organisations qui fournissent un libre accès à Internet (par exemple les cyber-cafés, locaux associatifs, bibliothèques…).

Quelles informations ?

Les trois principales questions auxquelles le guide apporte des réponses sont les suivantes : Quels sites peuvent être bloqués ? Quelles informations peuvent être collectées au sujet des utilisateurs et utilisatrices ? Quelles informations doivent être collectées ? Les réponses reviennent sur des notions telles que la neutralité du Net, la loi Hadopi, la confidentialité des communications, la collecte des données personnelles. Elles expliquent également en quoi le droit européen est plus protecteur que le droit français et en quoi l’État français est en fait hors-la-loi vis-à-vis du droit européen ! Le guide ne fait que quatre pages et ne nécessite pas de connaissances particulières pour pouvoir être compris. Il peut donc parfaitement être imprimé puis distribué ou même affiché dans les lieux concernés.

Évidemment, comme dans les mouvements sociaux, il ne s’agit pas d’adopter une posture uniquement défensive. Les lois qui nous protègent doivent être défendues mais celles qui nous oppriment sont bien plus nombreuses. À court terme, nous, communistes libertaires, défendons des mesures d’amélioration immédiate des conditions de vie et de travail des opprimé.es. Ce travail de critique des lois liberticides et de proposition de mesures plus justes, La Quadrature du Net le mène également. Alors une fois le guide lu, n’hésitez pas à aller fouiner sur leur site web pour vous familiariser avec les combats libristes et pourquoi pas les soutenir financièrement !

Groupe de travail libriste d’AL

  • Le guide Internet en libre accès publié par netCommons et La Quadrature du Net est téléchargeable depuis le site de cette dernière : www.laquadrature.net.
 
☰ Accès rapide
Retour en haut