Dossier CPE : Repères chronologiques

Version imprimable de cet article Version imprimable



Les autres articles du dossier :

- Edito : Il y a dix ans, la lutte anti-CPE
- 2006 : déclenchement d’un souffle de révolte
- Un portfolio du photographe Thibautcho
- luttes de classes : Flux et reflux des luttes étudiantes
- syndicalisme étudiant : Qu’avons-nous construit ?
- interpro : Vers la grève générale ?
- Interview de Mathilde et Jon (militante et militant d’AL) :« Un mouvement vraiment populaire »
- Des livres sur la lutte


16 janvier : Le Premier ministre, Dominique de Villepin, annonce la création du CPE.

7 février : 500.000 personnes manifestent en France lors de la première journée d’action interprofessionnelle. L’université Rennes-II vote la grève et le blocage.

14 février : 10.000 manifestants et manifestantes occupent la gare de Rennes.

18 février : Première coordination nationale étudiante à Rennes-II.

27 février : Les sites parisiens de Censier, Jussieu et Tolbiac sont bloqués. Les universités de Toulouse, Poitiers, Nantes, Brest, Grenoble, Nanterre, Lille, Tours, Orléans sont déjà en grève.

7 mars : Deuxième journée d’action interprofessionnelle. Un million de personnes dans la rue.

8-11 mars : Occupation de la Sorbonne.

28 mars : La quatrième journée d’action interprofessionnelle passe le cap des trois millions.

31 mars : Chirac annonce la promulgation de la loi dite pour l’Égalité des chances. Manifestations sauvages dans plusieurs villes de France, toute la nuit à Paris.

4 avril : Cinquième journée d’action interpro, plus de 3 millions de manifestants et manifestantes.

6 avril : Blocages économiques (routes, ponts, gares, entrepôts de commerce). Blocage coordonné des gares du Nord, de l’Est, Saint-Lazare et du boulevard périphérique à Paris.

10 avril : Villepin annonce le retrait du CPE.

1er mai : Manifestations importantes.

 
☰ Accès rapide
Retour en haut