N°274 (juillet-août 2017)

Dossier : 1917 : Les anarchistes, leur rôle, leur choix ; gouvernement par ordonnance ; Solidaire ; Mustapha Belhocine ; Françoise Vergès ; Collectifs Intersexes et allié.es ; Normes d’oppression ; XIIIe congrès d’AL ; Sommet du G20 à Hambourg ; Bidonville de Bobigny ; Clément Méric ; Rif ; Pénélope Bagieu ; Hardzazat ; Les Utopiques

Edito : Le vernis craque déjà

L’élection avait été une vaste campagne de communication  : de la mise en scène monarchique aux sourires «  Colgate  » du nouveau président  ; des promesses de vertu républicaine à celles du renouvellement. Tout avait la couleur d’une publicité de téléréalité et le goût d’une bière tiède.

 

Ordonnances : Contre Macron et ses lois, pour une rentrée brûlante

 

Ecole : Un projet éducatif libéral-réac

 

Solidaires en congrès : Préparer les luttes de demain

 

Mustapha Belhocine (sociologue) : « Tout le monde parle de précarité, la voilà vue d’en bas »

 

Françoise Vergès (sociologue) : « La colonisation entraîne un “blanchiment” de révolutionnaire transformés en colons »

Seconde partie de notre interview avec la politologue Françoise Vergès. Elle revient pour nous sur la nécessité de sortir des grands récits hégémoniques d’État en étudiant de près l’histoire des insurgés au sein de l’empire colonial français.

 

Collectifs Intersexes et allié.es (CIA) : « Lutter contre la médicalisation »

 

Normes d’oppression : Les diktats de la mode

C’est l’été. L’occasion de rappeler aux femmes que leurs corps doivent être transformés, normés, au plus grand bénéfice des systèmes d’exploitation.

 

Dossier 1917 : Édito : Les anarchistes, leur rôle, leurs choix

Comment le ­mouvement libertaire joua sa partition et tenta de rattraper son retard initial, avant d’être étranglé par le nouveau pouvoir.

 

Dossier 1917 : février-mars : Après les tsaristes, chasser les capitalistes

En février 1917, l’autocratie s’est effondrée comme un château de cartes. Joie quasi unanime. Pourtant, cela ne suffit pas à résoudre la détresse sociale et les souffrances d’une guerre inutile. Or l’intelligentsia socialiste, désireuse de « normaliser » la révolution, ne sait que temporiser. Dans certains bastions rouges de Petrograd, l’exaspération est palpable.

 

Dossier 1917 : Minoritaires mais galvanisés, les anarchistes prônent l’expropriation tous azimuts

En 1917, les groupes anarchistes se multiplient dans toute la Russie. Mais si le cœur battant de la révolution est à Petrograd, c’est la Fédération anarchiste communiste de Moscou qui est la plus solidement implantée.

 

Dossier 1917 : avril-mai : L’irrépressible montée vers l’explosion sociale

Passée la chute du tsar, l’euphorie se dissipe vite sous la pression des questions brûlantes à résoudre – terminer la guerre, partager la terre, satisfaire les revendications ouvrières. Une alliance se dessine entre les anarchistes et la base bolchevik pour pousser à la révolution sociale.

 

Dossier 1917 : Anarcho-syndicalistes dans les comités d’usines

À partir du printemps 1917, un second pôle libertaire concurrence la Fédération anarchiste communiste. Marqué par la culture syndicaliste révolutionnaire occidentale, il cherche à émanciper les organisations ouvrières de la tutelle sociale-démocrate.

 

Dossier 1917 : Juin-juillet : Provoquer une insurrection ne suffit pas

Durant le mois de juin, alors que se prépare une offensive sur le front pour «  ressouder la nation  », l’exaspération monte dans la garnison et dans les usines en crise. À plusieurs reprises, les anarchistes tentent de fomenter une insurrection contre le ­gouvernement provisoire, quitte à défier le congrès des soviets. Le Parti bolchevik désapprouve et retient ses troupes.

 

Dossier 1917 : Le fiasco des Journées de juillet

Enfin  ! Entraînant la base bolchevik, les anarchistes ont réussi à provoquer une insurrection armée. Hélas, ils n’ont pas les moyens de l’emmener à son terme. Le gouvernement sort renforcé de l’épreuve.

 

Dossier 1917 : Août-septembre : La contre-révolution creuse son propre tombeau

La disgrâce de l’extrême gauche après l’échec de juillet n’aura pas été longue. Dès la fin août, le putsch avorté du général ­Kornilov la remet en selle, et déclenche une vague de terreur ouvrière contre la bourgeoisie. La guerre sociale ne fait que commencer. Pour les bolcheviks et leurs alliés anarchistes, la question du pouvoir est à l’ordre du jour.

 

Une carte inédite de Petrograd en 1917

Usines en lutte, régiments rouges, sièges d’organisations et lieux de pouvoir... une carte interactive de la capitale des tsars en pleine révolution, avec un éclairage particulier sur l’implantation anarchiste.

 

Dossier 1917 : Octobre rouge (et noir) : L’assaut dans l’inconnu

Bolcheviks, anarchistes et SR de gauche fourbissent leurs armes. Le putsch est programmé pendant le IIe congrès pan­russe des soviets, dans le but qu’il valide l’opération et lui confère sa légitimité. Mais ensuite  ? Le Parti bolchevik, fer de lance de l’insurrection, conservera-t-il le pouvoir, ou le remettra-t-il réellement entre les mains du congrès  ?

 

Dossier 1917 : Une révolutionnaire ukrainienne : Maroussia sort de l’oubli

Militante charismatique passée par la prison et par l’exil, formidable oratrice et cheffe de guerre, elle inspirait la terreur aux blancs et la méfiance aux rouges. Devenue, dans la culture soviétique, un personnage interlope et folklorique, elle est ­redécouverte depuis quelques années.

 

Dossier 1917 : Les autres composantes du socialisme russe

Quelle était l’influence des uns et des autres en 1917  ? Tout au long de l’année révolutionnaire, une double mesure permet d’en juger : leur poids dans les soviets d’une part, et d’autre part le suffrage universel déclenché pour la première et dernière fois en novembre 1917, pour former l’Assemblée constituante.

 

Dossier 1917 : Novembre 1917-avril 1918 : Du pluralisme à la révolution confisquée

Malgré les entraves, les anarchistes portent le fer. Les clivages sont nets sur trois questions clefs, plus complexes sur une quatrième : pouvoir populaire contre pouvoir d’État ; socialisation contre nationalisation ; milices populaires contre armée hiérarchisée ; sur les réquisitions et expropriations.

 

L’anarchiste Jelezniakov disperse l’Assemblée constituante

La dispersion de l’Assemblée constituante russe, le 6 janvier 1918, s’est faite sous la contrainte d’un célèbre matelot de Cronstadt.

 

Dossier 1917 : Épilogue 1918-1921 : Résistance et éradication

En avril 1918, le pouvoir communiste brise les reins du mouvement anarchiste, qui devenait menaçant. Si une bonne partie des militantes et des militants se résigna à la défaite, d’autres résistèrent, voire contre-attaquèrent.

 

Reportage d’outre-tombe : « Les obsèques de Kropotkine » (1921)

Un petit film tourné en URSS en 1921 fait revivre les visages des anarchistes d’alors. Nouvelle traduction commentée.

 

XIIIe congrès d’AL : Batteries rechargées

S’arrêter un moment, réfléchir ensemble, se mettre au diapason. C’était le but du congrès d’AL, en juin.

 

Hambourg réserve l’enfer au G20

Le 7 et 8 juillet prochain se tiendra le sommet du G20 (dix-neuf pays les plus puissants économiquement et politiquement ainsi que l’Union Européenne) dans la ville portuaire de Hambourg située au nord de l’Allemagne.

 

Bidonville de Bobigny : Un sursis...et une victoire

Le terrain attribué depuis cinq ans aux familles roumaines le long de la rue de Paris à Bobigny a permis l’insertion sociale de ses habitantes et habitants. Malgré sa réussite, il est remis en cause pour des raisons politiques.

 

Clément Méric : Un hommage digne et politique

 

Maroc : Le Rif révolté

Depuis la mort de Mohcine Fikri, en octobre 2016, le Rif est secoué par une contestation qui ne faiblit pas. Face à ce mouvement, la caste dirigeante fait la sourde oreille, calomnie et réprime. La force de ce mouvement s’inscrit dans une longue histoire de révoltes et de revendications contre la marginalisation par le pouvoir marocain.

 

Pénélope Bagieu : Mainstream mais féministe

Vue de loin, c’est de la BD « girly ». Et vue de près aussi, justement.

 

Maroc : Hardzazat, l’autogestion concrète

 

Solidaires : « Les Utopiques », une revue syndicaliste

Paraissant depuis mai 2015, Les Utopiques sont les cahiers de réflexions publiés par l’union syndicale Solidaires. L’idée étant de réaliser une revue faite par et pour des syndicalistes, tout en ­s’adressant à toutes celles et tous ceux qui font le mouvement social au sens large.

 

El Libertario (Venezuela) : « Le “chavo-madurisme” n’est rien moins qu’une dictature pure et simple »

Le Venezuela est aux prises avec un mouvement social sans précédent. Le gouvernement Maduro se maintient au pouvoir et use d’une sanglante répression, faisant peser le spectre d’une véritable guerre civile. L’illusion d’une prétendue « Révolution bolivarienne » au service du peuple, telle qu’elle était vendue par Hugo Chavez à l’aube du XXIe siècle, craque devant une réalité sociale dramatique. Entretien avec des militantes et militants du groupe anarchiste El Libertario, de Caracas, sur leur action et leur analyse.

 
 
☰ Accès rapide
Retour en haut