Histoire de l’anticolonialisme et de l’antiracisme

Version imprimable de cet article Version imprimable


L’essentiel des articles parus dans les pages Histoire d’Alternative libertaire.

Consultez également les pages Histoire consacrées plus spécifiquement :
- au mouvement social et révolutionnaire ;
- au féminisme ;
- au mouvement communiste libertaire.


Au temps des colonies (1830-1945)

JPEG - 11.2 ko

1830-1848 : La conquête de l’Algérie, opération de diversion politique, n’empêche pas la contestation croissante de la monarchie en France.

1865 : La révolte des anciens esclaves de Morant Bay en Jamaïque. Le système servile persiste bien après l’abolition, dans cette colonie britannique. La répression aveugle et sanguinaire de ce soulèvement marquera à jamais l’histoire de cette île rebelle.

1892 : La première grève noire au États-Unis. Après la guerre de Sécession et la fin de l’esclavage, les Noirs restent très précarisés et s’organisent. En 1891, la Colored Farmer’s Alliance tente d’organiser une grève des ouvriers agricoles.

1897-1899 : En France, l’Affaire Dreyfus classe définitivement l’antisémitisme à droite. Les anarchistes s’opposent violemment aux nationalistes, cléricaux et antisémites qui forment l’ossature du camp antidreyfusard.

1910-1912 : Meure Biribi !. L’affaire Aernoult-Rousset est l’occasion de dénoncer l’horreur des bagnes militaires implantés en Afrique du Nord par l’armée française.

1909 : le peuple de Barcelone se soulève contre l’envoi d’un corps expéditionnaire au Maroc. La répression sanglante, connue sous le nom de Semaine tragique, s’achève par l’exécution de Franciso Ferrer.

1911 : Agadir, la guerre est déjà là. La rivalité hispano-franco-allemande pour le contrôle du Maroc risque de dégénérer en guerre mondiale. De grands rassemblements ouvriers s’y opposent à Madrid, Paris et Berlin.

1913 : ‬Les syndicats irlandais s’affrontent durement au patronat irlandais allié à l’impérialisme britannique.

1915 : Génocide arménien : le nationalisme panturc comme fabrique d’une identité meurtrière.

1935 : La marche de la faim en Martinique Un millier d’ouvrières et d’ouvriers agricoles envahissent Fort-de-France et imposent leurs revendications aux békés qui contrôlent l’économie de la canne à sucre.

1944 : Chute des mouvements collaborationnistes bretons, pronazis et corrompus.


Luttes de libération nationale (1945-1988)

JPEG - 31.6 ko
1954 : la FCL soutient l’Algérie libre

1946 : La guerre civile fait basculer la Grèce à l’Ouest La Guerre froide entre les deux blocs antagonistes constitue le nouveau théâtre des conflits impérialistes. La Grèce en est une des premières victimes.

1954 : l’insurrection algérienne de la « Toussaint rouge. ». La Fédération communiste libertaire est la première organisation française, avec un parti trotskiste, à s’engager aux côtés des indépendantistes. Un de ses militants, Pierre Morain, sera le premier prisonnier politique français de la guerre d’Algérie. La FCL disparaîtra sous les coups de la répression, tout comme, en Algérie même, le Mouvement libertaire nord-africain (MLNA).

1961 : L’État français noie la protestation populaire dans le sang. En octobre 1961, alors que la guerre d’Algérie touche à sa fin, la police parisienne assassine 200 à 300 Algériens qui manifestaient en faveur de l’indépendance.

1962-1965 : Après l’indépendance, des militants français, qualifiés de « pieds-rouges » s’établissent en Algérie dans l’espoir qu’on va y édifier le socialisme.

1965 : Mehdi Ben Barka est enlevé et assassiné Ce leader de la gauche marocaine et figure de proue du tiers-mondisme a été éliminé grâce à la collaboration des services secrets français, marocain et israélien.

1967 : massacre de « Mé 67 » en Guadeloupe. Le colonialisme français n’a pas pris fin avec l’indépendance de l’Algérie !

1968 : ‬Le tournant ouvrier du mouvement noir américain. Après des années de radicalisation et d’émeutes dans les ghettos, la montée en puissance des Black Panthers, le mouvement des droits civiques évolue vers l’anticapitalisme. Même Martin Luther King y vient, ce qui lui vaudra d’être assassiné.

1972 : le Bloody Sunday du peuple irlandais. Alors que le mouvement grandit en Ulster pour la défense des droits civiques et l’égalité entre catholiques et protestants, l’Etat britannique fait tirer dans la foule. Le massacre va entraîner le passage à la lutte armée.

1984 : Le FLNKS secoue la Nouvelle-Calédonie. Le 20 novembre, la ville de Thio est occupée par des militants et militantes kanak, inaugurant une nouvelle forme de lutte anticoloniale, dont l’objectif proclamé est « l’indépendance kanak socialiste ».


Luttes postcoloniales et pour l’égalité

JPEG - 20.7 ko

1981 : Arrivé au pouvoir en France, le Parti socialiste trahit rapidement toutes ses promesses. Les travailleurs migrants sont les premiers à en faire les frais, lorsque le gouvernement PS-PCF invente la « rétention administrative ». Les violences racistes commencent à monter, et la première riposte vient, en 1983, de la Marche pour l’égalité, baptisée par les médias de l’époque « Marche des Beurs ».

‪1987 : ‬Thomas Sankara, le « Che Guevara » africain ?. Au Burkina Faso, le gouvernement de Thomas Sankara s’efforce de soulever la chape de plomb de l’impérialisme français. Mais l’échec de l’expérience sankariste montre les limites d’une révolution « par en-haut ».

1992 : les émeutes de Los Angeles réveillent le mouvement afro-américain et viennent ternir, au cœur même des États-Unis, le conte de fées du capitalisme triomphant après la chute de l’URSS.

1994 : Les zapatistes gâchent le triomphe néolibéral. Un nouveau foyer de résistance au « nouvel ordre mondial » dominé par les États-Unis voit le jour au Mexique, dans l’Etat du Chiapas.


Focus Françafrique

JPEG - 10 ko

Cartographie : Vingt ans d’interventions militaires françaises en Afrique (1990-2009).

1994 : La Françafrique ensanglantée par le génocide rwandais. Pour comprendre, trois articles parus dans Alternative libertaire en 2004.
- Naissance d’un nazisme tropical (1/3)
- La Françafrique ensanglantée (2/3)
- Singularité d’un génocide (3/3)


Focus gauche kurde

GIF - 4.8 ko

Depuis l’été 2014, son rôle de rempart face aux atrocités djihadistes a placé la ­gauche kurde sous les feux de la rampe. Ce que l’on savait moins jusque là, c’est que dans les zones qu’elle contrôle en Syrie, elle a favorisé l’essor d’une contre-société sur des bases laïques, sociales et démocratiques.

Accéder au dossier complet


Focus mouvement noir américain

JPEG - 8.4 ko

Entre la période esclavagiste et le black power, la situation des Noirs des États-Unis a connu des évolutions considérables. Du Sud au Nord, les constantes sont le racisme... et la résistance.

Tous les articles parus dans Alternative libertaire sur le mouvement d’émancipation noir aux États-Unis.

Accéder au dossier complet


Focus gauche palestinienne

GIF - 7.4 ko

En Palestine, où en est la résistance ? Pourquoi les forces progressistes et laïques ne parviennent-elles pas à incarner l’espoir auprès de la population ? Où en est la gauche palestinienne dans son ensemble ? Comment se porte le mouvement populaire ? En 2010, un dossier spécial d’Alternative libertaire se penchait sur la question.

Accéder au dossier complet

 
☰ Accès rapide
Retour en haut