Jeux : CIA vs. KGB

Version imprimable de cet article Version imprimable


Rares sont les jeux qui parviennent à retranscrire fidèlement une époque en étant à la fois abordables sur le plan des règles et stratégiquement intéressants. C’est le cas de CIA vs. KGB.

Les auteurs font le pari de la simplicité puisque le jeu est uniquement constitué de cartes et peut s’emmener partout. Les joueurs et les joueuses sont placés à la tête d’un service de contre-espionnage (soit russe, soit américain) qui cherche à consolider et à étendre sa sphère d’influence sur les autres nations en usant de quatre leviers (militaire, industriel, politique et médiatique). Mais la manœuvre est délicate et chaque pays risque à tout instant de basculer irrémédiablement dans le camp adverse.

Par ailleurs, vous et votre adversaire userez de toutes les ressources de votre agence pour tenter de lire le jeu de l’ennemi et ainsi mieux contrecarrer son plan. Pour cela, vous disposerez d’une équipe constituée de divers rôles allant de l’analyste à l’assassin, de l’agent-double au maître espion. Chacun de ses personnages pourra vous aider dans la planification de vos actions de lobbying mais aussi à retourner une situation a priori en votre défaveur suivant les ordres secrets que vous avez passés en début de manche.

Car là réside tout l’intérêt de ce jeu : une première phase de planification dans laquelle on établit une stratégie et une seconde phase au cours de laquelle on tente de l’appliquer, mais sans la possibilité de rapatrier ses agents « lâchés en pleine nature » jusqu’au dénouement de la mission.

Ce subtil dosage entre planification, bluff et analyses des évolutions fait tout le charme du jeu. Superbement illustré et imprimé dans des tons pastels rappelant les procédés d’impression de l’époque, CIA vs. KGB réussit donc le pari de nous faire revivre cette période au travers des multiples crises qui l’ont émaillée. Une période qui a vu les deux empires s’affronter sans combats directs mais pas sans violence.

Nico Gallaud (AL Paris Nord-Est)

Guerre froide CIA vs. KGB de David Rakoto et Sébastien Gigaudaut, Edition UBIK, 16 euros. Version française disponible

 
☰ Accès rapide
Retour en haut