Féminisme

Après les « 343 salauds », la parole aux prostitueurs

Version imprimable de cet article Version imprimable


Le projet de loi sur l’abolition de la prostitution contient un volet ciblant les « clients », qui a provoqué la riposte des « 343 salauds », en fait un aréopage hétérobeauf-chic emmené par la revue de droite Causeur. Leur tentative de second degré ayant pathétiquement échoué, il est temps de donner la parole aux anonymes « clients » de la prostitution.

Ils s’expriment librement sur des forums de discussion. Un best-of en a été tiré sur Tumblr.

Et ces paroles ont fourni l’intégralité des dialogues d’un court-métrage de Patric Jean.

Les « clients » from Black Moon productions on Vimeo.

De façon plus approfondie, afin de mesurer l’impact de la prostitution sur la mentalité des hommes, donc sur la culture patriarcale, n’hésitez pas à vous procurer l’enquête sociologique de Saïd Bouamama et de Claudine Legardinier, Les Clients de la prostitution, Presses de la renaissance, 2006.

 
☰ Accès rapide
Retour en haut