Centenaire de la mort de Louise Michel

Version imprimable de cet article Version imprimable


Pour le centenaire de sa mort, un nouvel ouvrage vient de paraître : Louise Michel (1830-1905) [1]. Ce livre a le mérite d’avoir de nombreuses illustrations et photographies et aussi de nous montrer les différentes facettes de la vie de Louise Michel.

Tout d’abord la poétesse qui a eu des contacts épistolaires avec Victor Hugo, puis l’institutrice et la Blanquiste qu’elle fut avant et pendant la Commune de Paris, la combattante sous les ordres des généraux communards Eudes, La Cécilia et Dombrowski, mais aussi l’ambulancière, la déléguée du comité de vigilance du XVIIIe arrondissement et du groupe femmes avec Nathalie Lemel, André Leo, Paule Mink et bien d’autres. Alors que prisonnière elle réclame la mort a son procès à Versailles : « Si vous n’êtes pas des lâches tuez moi », elle sera déportée en Nouvelle-Calédonie. Elle deviendra l’institutrice des enfants des bagnards puis des enfants Kanaks, peuple qu’elle sera une des rares a soutenir (même chez les communards) pendant leur révolte de 1878.

Après l’amnistie générale des communards en 1880 (auparavant elle aura refusée toutes formes d’amnistie particulière), elle revient en France où elle n’arrêtera plus les conférences et les meeting ainsi que les tournées en France mais aussi en Belgique et en Angleterre. Devenue anarchiste elle rencontre Malatesta, Kropotkine, Sébastien Faure et tous les leaders de l’époque. Lors d’une manifestation contre le chômage en compagnie d’Emile Pouget elle sera de nouveau arrêtée et incarcérée. C’est lors d’une de ces fameuse tournée qu’elle décédera a Marseille à l’âge de 74 ans. Pour son enterrement, le 22 Janvier 1905, plus de 100000 parisiens l’accompagneront de la gare de Lyon au cimetière de Levallois où repose sa mère et ses amis Marie et Théophile Ferré.

Alain MacLaw

  • À relire absolument de Louise Michel : Mémoires aux Editions Sulliver (18 rue de l’Hôtel-de-Ville 13200 Arles) et La Commune, histoire et souvenirs aux Editions Stock.

[1Louise Michel (1830-1905),Editions Dittmar, 371 rue des Pyrénées,75020 Paris (30 Euros ).

 
☰ Accès rapide
Retour en haut