Libération immédiate des militant-e-s antifascistes arrêté-e-s à Paris !

Version imprimable de cet article Version imprimable


[*Les militant-e-s antifascistes sont libres depuis dimanche 11 en fin de matinée. Prochainement sur le site internet et dans le journal papier, plus d’informations sur l’arrestation et les suites judiciaires . *]


Communiqué

Dans la soirée du 8 mars 2012, onze militant-es antifascistes ont été interpellé-es à Paris et placé-es en garde-à-vue pour dégradation de bien public. Pourquoi ? Parce qu’ils et elles tentaient, par un simple collage d’affiches, d’alerter contre la tenue des « Assises Nationales de la Nationalité, de la Citoyenneté et de l’Identité », qui doivent avoir lieu le samedi 10 mars dans le 12e arrondissement. Ce colloque raciste est organisé par le Bloc identitaire, pour la deuxième année consécutive.

D’un côté donc, cette brochette de xénophobes prêts à se livrer à la surenchère raciste à laquelle les invite chaque jour le pouvoir en place ; de l’autre des militant-es qui ne peuvent accepter qu’on reste sans réagir face à la banalisation des idées d’extrême-droite.

Alternative libertaire demande la libération immédiate des interpellé-es et réaffirme sa solidarité avec les militant-es antiracistes et antifascistes.

Alternative libertaire appelle au rassemblement contre la tenue des Asssises Nationales de l’extrême-droite qui aura lieu samedi 10 mars 2012, à partir de 11h00, dans le 12e arrondissement, Place des Fonds-Verts (métro Dugommier ou Daumesnil) !

Pas de fascistes dans nos quartiers !

Le 10 mars 2012

 
☰ Accès rapide
Retour en haut