Quel est le rôle des travailleurs et des syndicats dans le mouvement ?

Version imprimable de cet article Version imprimable


Mouvement ouvrier

Le rôle de la classe ouvrière dans la chute des dictatures a été déterminant, notamment en Égypte. Entre le 8 et 10 février ce sont les mouvements de grève qui ont permis que l’auto-organisation de la contestation prenne de la vitesse. Des dynamiques révolutionnaires semblables sont à l’œuvre en Tunisie, où l’origine de la révolution actuelle est à trouver dans le mouvement de la région de Gafsa en janvier 2008 (plusieurs villes comme Redeyef s’étaient soulevée avant de connaître une sanglante répression). Mouvements similaires en Libye et à Bahreïn, au Yémen et au Maroc ainsi qu’en Jordanie.

Structures syndicales

Tunisie : le rôle de l’Union générale des travailleurs tunisiens. Il faut saisir le syndicat national dans ses nuances : l’UGTT avait une orientation confédérale favorable à la dictature étant donné la proportion de postes accordés aux RCDistes dans la hiérarchie. La base n’était pas exempte de noyautages d’un autre type, puisque dans le monde du travail, des « cellules professionnelles », celles-là crées par le RCD pour concurrencer l’UGTT, regroupaient à la fois des ouvriers, des employés, des cadres et des petits patrons.

Et pourtant au sein mêmes de l’UGTT, des militants locaux (notamment dans les régions les moins urbanisées et donc les plus lointaines des sphères du pouvoir), contestaient le régime et le faisaient savoir dans leur pratique syndicale, avec une longue habitude de coordination entre structures (à Sidi Bouzid, participation au collectif de soutien, mobilisation à Tunis). De nombreuses structures ont coordonné des grèves tournantes, par secteur professionnel, surtout dans les professions de l’enseignement, secondée par le travail du syndicat étudiant, l’UGET, dont de nombreux membres sont politisés, actifs dans des associations ou encore correspondants de radios indépendantes (radio Kalima).

Il en va de même pour l’ensemble des pays : les luttes sociales, celles qui ne sont justement pas relayées dans les médias occidentaux, sont à l’avant-garde des mouvements en cours.

Iran : luttes sociales qui se multiplient ces derniers mois. Voir le blog « Révolution en Iran », qui offre une approche se réclamant du communisme-ouvrier, courant marxiste anti-autoritaire et anti-avant-gardiste.

Secrétariat international d’AL

 
☰ Accès rapide
Retour en haut