Réponse à l’essai Les Féministes blanches et l’empire

Version imprimable de cet article Version imprimable


Le livre de de Stella Magliani-Belkacem et Félix Boggio Ewanjé-Epée, Les Féministes blanches et l’empire, aux éditions La Fabrique, a récemment fait polémique par ses propos ambigus sur l’« identité homosexuelle ».

Sur un autre versant, le supposé « colonialisme » du féminisme français, ce livre s’est attiré une réfutation nette et sans bavure de Josette Trat, une des animatrices des Cahiers du féminisme, revue féministe « lutte de classe » publiée entre 1977 et 1998, et alors liée à la LCR. Un texte bien documenté, qui remet les pendules à l’heure.

 
☰ Accès rapide
Retour en haut