Solidarité avec les Roms

Version imprimable de cet article Version imprimable


Cet été des Roms ont été expulsé-es d’une bonne dizaine de lieux (camps, squats, bâtiments...). A cela on doit ajouter qu’un charter est parti de Lyon plein de rentrant-es « volontaires ». Ceux et celles expulsé-es mardi matin logeaient dans un bâtiment permettant des conditions de vie décentes et étaient soutenu-es par le voisinage."

Les conséquences de ces expulsions sont : la perte de toutes les affaires des personnes expulsées (sauf ce qu’elles peuvent emporter en un voyage), la mise à la rue de familles entières qui se réinstalleront plus loin après avoir erré un peu, la déscolarisation des enfants et surtout la difficulté à continuer la solidarité... Elles ne résolvent rien et caressent seulement les racistes dans le sens du poil. Les personnes raccompagnées dans les pays d’origine, où elles sont assez maltraitées pour préférer la police d’ici, reviendront.

Ceux et celles qui se souviennent des protestations de Valls et Hollande au moment où Sarko et son gouvernement chassaient les Roms ont la nième et peu nécessaire confirmation de l’hypocrisie absolue et de la droitisation du gouvernement actuel.

Ce ne sont pas les urnes qui nous permettront de sortir des situations de violence et de pauvreté mais bien nos luttes et nos solidarités. Ce ne sont pas les politiciens qui stigmatisent les personnes étrangères pour éviter l’unité contre leur propre politique qui feront quoi que ce soit pour l’égalité mais bien nos actions et nos combats.

Solidarité avec les Roms, partout, hier comme demain.

Alternative libertaire le 16 août 2012

 
☰ Accès rapide
Retour en haut