Solidarité avec les antifascistes inculpéEs

Version imprimable de cet article Version imprimable


Du jeudi 8 au dimanche 11 mars, 10 militants et militantes antifascistes (dont des membres de l’Action antifasciste Paris Banlieue, de l’AL, de la FA et du NPA) ont été retenus pendant 62 heures [1] (en garde-à-vue puis au dépôt) avec un passage devant la section anti-terroriste de la Brigade criminelle au 36 quai des Orfèvres. Ce traitement faisait suite à une arrestation alors que se tenait un collage d’affiche contre les assises « La France en danger » organisées par le groupuscule d’extrême droite Bloc identitaire à l’Espace Charenton le samedi 10 mars et au cours desquelles était notamment invité à s’exprimer Jared Taylor, membre de l’American Renaissance, qui défend des thèses racialistes et plus précisément la supériorité de la « race blanche ». Inculpés de « participation à un groupe formé en vue de la préparation de violences contre les personnes ou de destructions ou dégradations de biens », leur procès est prévu le 7 mai. Face à la haine et aux violences racistes des groupes d’extrême droite, la solidarité avec les antifascistes inculpéEs doit être unitaire et massive.

Pour aider à couvrir les frais de justice qu’occasionne une telle répression vous pouvez adresser un chèque à l’ordre de SIA (avec la mention « Solidarité 8 mars » au dos) à l’adresse suivante : Alternative libertaire, BP 295, 75921 PARIS Cedex 19.

Les sommes récoltées seront réparties entre tout les inculpéEs.

 
☰ Accès rapide
Retour en haut