Choisir d’avoir un enfant : c’est nous qui décidons ! C’est notre droit… et c’est la loi !

Version imprimable de cet article Version imprimable


Des petits groupes religieux intégristes prétendent remettre en cause le droit des femmes de choisir d’avoir un enfant ou non. Ils voudraient nous faire revenir au temps de la barbarie, où les femmes ont connu la peur, la galère des grossesses non souhaitées, les avortements clandestins et leurs conséquences souvent dramatiques. Bon nombre de ces fanatiques brandissant leur croix vont jusqu’à refuser le droit à la contraception. Pour eux les femmes ne sont que des pondeuses et des éleveuses. Ils n’hésitent pas à venir aux portes des hôpitaux pour essayer de faire pression sur les femmes et sur le personnel hospitalier. Si leurs choix sont ceux-là, qu’ils s’en arrangent, mais qu’ils nous fichent la paix !

La loi de 1979 a inscrit définitivement dans le texte le droit des femmes d’interrompre une grossesse et décidé la création d’un centre d’IVG dans chaque hôpital public. C’est vrai que les politiques qui nous gouvernent aujourd’hui font preuve d’une grande hypocrisie. Ils affirment respecter le droit de choisir mais s’emploient à fermer les CIVG, faisant ainsi le jeu des groupes intégristes. Ces suppressions font partie des mesures de restrictions de moyens et de démantèlement prévues par la loi Bachelot qui conduiront, si nous ne résistons pas, à la casse de l’hôpital public. Dans le 20è, nous avons été nombreuses et nombreux à nous mobiliser pour la réouverture du centre d’IVG de Tenon. Pendant 15 mois nous avons mené la lutte…et nous avons gagné ! Le centre a repris ses activités en avril.

Ce centre doit fonctionner et nous y veillerons !

Nous refusons les diktats de groupes rétrogrades quels qu’ils soient Application de la loi , un CIVG dans chaque hôpital public Vigilance face aux groupes de pression qui s’en prennent à nos choix, à notre sexualité, à nos droits

- Non à tout ordre moral qui voudrait contrôler notre vie !

- Notre corps nous appartient

Qui sommes-nous ? Nous sommes un collectif unitaire du XXe mobilisé pour le maintien du centre d’IVG de l’hôpital Tenon. Nous regroupons des habitants du XXe, et des militantes et des militants de l’Association pour les Droits des Femmes du XXe, et d’AC, d’APEIS, d’Alternative libertaire, Attac XXe, la CADAC, la FASE, Femmes libres, Femmes Solidaires, la LDH XXe, le MRAP, le NPA, le Planning Familial, Pluri-elles Algérie, le PCF, le PG, le PS, les syndicats CGT et Sud-Santé Tenon, EELV.

 
☰ Accès rapide
Retour en haut