AL d’octobre est en kiosque !

Edito : Racistes partout

Version imprimable de cet article Version imprimable


En novembre ont lieu les élections aux États-Unis : Clinton contre Trump.
La morgue politicienne contre la bouffonnerie fascisante. L’ascension politique du milliardaire est incontestablement le signe d’une lame de fond terrible dans un pays où les crimes racistes se multiplient. Celle de millions de personnes séduites par les discours xénophobes, misogynes et autoritaires de Trump.

De nombreux autres pays possèdent également leur « Donald Trump ». Cette figure du politicien qui se prétend « hors système » alors qu’il en est le produit. Cette figure qui prétend combattre le « politiquement correct » tout en énonçant ce que la plupart des autres politiciens n’osent pas dire ouvertement mais qu’ils exécutent pourtant à travers leurs politiques. Cette figure qui prétend défendre « le peuple » dans l’unique objectif de l’instrumentaliser pour accéder au pouvoir.

Petit à petit se met en place l’internationale du crime, celle des politiciens racistes et autoritaires. Hongrie, Turquie, Russie, Pologne, bientôt l’Autriche, l’extrême droite est au pouvoir dans un nombre croissant de pays.

Face à cela, il n’y a plus de place pour la tiédeur mollassonne du cirque parlementariste : la social-démocratie vit ses dernières convulsions dans les guéguérresd’ego et l’aventurisme de quelques narcisses. Le spectacle des clowns et des apprentis magiciens a assez duré, que la guerre sociale entre en piste !

Alternative Libertaire, le 29 septembre 2016


Ou trouver notre journal en kiosque près de chez vous ?

— image : cc joshua_wilson

 
☰ Accès rapide
Retour en haut