Présidentielle : Intro : l’arme de la critique

Version imprimable de cet article Version imprimable


Des élections à venir, il ne faut attendre aucune amélioration, les choses ne se jouent pas là et le changement s’imposera la lutte !

Voilà, résumé en une phrase, l’essentiel de ce qu’Alternative libertaire répond aux sympathisantes, Ami-e-s, lecteurs et lectrices qui se posent (et nous posent) des questions sur la campagne électorale dont le premier round s’achève ce mois-ci. Cependant, cela dit, on resterait un peu sur sa faim si on se contentait de balayer d’un revers de main un certain nombre d’idées mises sur le tapis à l’occasion de cette présidentielle.

Comment démystifier certaines promesses du Parti socialiste ?

Que penser du “ Pacte écologique ” de Nicolas Hulot signé par tout le spectre politicien, de la droite à l’extrême gauche ?

Que penser des 125 propositions antilibérales issues des débats des collectifs unitaires ?

À quelles batailles doit-on se préparer si Nicolas Sarkozy est élu ?

Ce dossier s’est essayé à la critique, pour pointer des failles, pour donner des arguments précis, en un mot pour armer de conviction les militantes et les militants des mouvements sociaux pour qui les échéances électorales correspondent avant tout à un simple round d’observation. Car après le 6 mai, quel que soit le résultat, la dictature des marchés sera tout ausssi implacable, l’État sera tout aussi autoritaire et policier. Autant avoir les idées claires sur ce qui nous attend.

Guillaume Davranche (AL Montrouge)

 
☰ Accès rapide
Retour en haut