Rassemblement-tintamare pour les libertés, le 3 février à Saint-Affrique

Version imprimable de cet article Version imprimable


Suite à 13 gardes à vue dans différentes gendarmeries de l’Aveyron et un projet de contrôle judiciaire par référé pour empêcher l’accès aux environs du chantier de parc éolien de Crassous , il est programmé un Rassemblement-tintamare, devant l’hôtel de ville de Saint-Affrique, commune du projet, ce Samedi 3 février à 10h30.

Les gardes à vue se sont déroulées jeudi 25, dans le cadre d’une enquête préliminaire pour un délit mineur après l’intervention démesurée de dizaines de gendarmes au petit matin. Elles se sont déroulées loin des yeux (Marcillac, Bozoul, Capdenac, Villefranche de Rouergue, Laissac, Rodez... ) . Ce coup de force n’a pour projet que d’intimider ceux et celles qui voudraient s’opposer aux éoliennes industrielles et au projet de méga Transfo à Saint Victor.



Aucune mises en examen à la sortie de ces 10 heures de privation de liberté.

La liberté de manifester ses convictions n’a pas à être limitée ni contrainte dans un élan de bombage de torse du gouvernement vis à vis des luttes contre les GPI (grands projets inutiles) pour faire passer l’abandon du projet d’aéroport de NDDL auprès des aménageurs.

Rassemblement du 28 Janvier devant la mairie de St-Affrique contre les garde à vue

Défendons les libertés fondamentales de manifester et protestons contre la criminalisation des luttes.

Habitants et habitantes d’Occitanie : « Aux libertés » !

Contact : amassada[at]riseup.net

Blog : douze.noblogs.org

 
☰ Accès rapide
Retour en haut