Tract unitaire

Soutien au mouvement pour la régularisation de tous les travailleurs sans papiers !

Version imprimable de cet article Version imprimable


Aujourd’hui, plus de 6000 travailleuses et travailleurs sans papiers sont en grève, certains depuis le 12 octobre. Ils se battent pour obtenir leur régularisation. Ils réclament du gouvernement une circulaire de régularisation qui clarifie, simplifie et harmonise les critères de régularisation par le travail, s’appliquent pour toutes et tous et partout, afin que cesse l’arbitrairedes Préfectures.

Les travailleurs et travailleuses sans-papiers sont nombreux dans le bâtiment, les travaux publics, le nettoyage, la sécurité, la restauration, l’intérim, l’aide à la personne, l’agro-alimentaire, la confection, … Ils paient des impôts, cotisent à toutes les caisses de solidarité mais sont sans droits et risquent quotidiennement l’expulsion.

Ils vivent ici, ils travaillent ici, ils restent ici !

Leur lutte révèle au grand jour le système d’exploitation du patronat : dans les secteurs professionnels où le travail est le plus pénible, le recours aux sans papiers est un moyen pour les patrons de ne pas augmenter les salaires ni d’améliorer les conditions de travail. Avec courage et détermination, les travailleurs et travailleuses sans papiers expriment aujourd’hui leur refus de cette exploitation. C’est un encouragement pour l’ensemble des salariés de ce pays à défendre l’égalité des droits, l’emploi, de meilleures conditions de travail et la hausse des salaires !

L’ensemble du monde du travail gagnerait à la régularisation de tous les travailleurs sans-papiers. Le gouvernement vient de sortir une nouvelle circulaire vide et floue qui laisse une très large marge d’interprétation aux préfectures dont l’arbitraire est précisément à l’origine de la grève. Elle est inacceptable et ne réglera rien.

Exigeons une nouvelle circulaire !

Par cet appel unitaire, nos organisations réaffirment leur soutien total à la grève des travailleuses et travailleurs sans papiers et exigent que le ministre du travail, Xavier DARCOS, reprenne les négociations et rédige une nouvelle circulaire. Tous les travailleurs sans papiers doivent être régularisés ! Pour tenir, les grévistes ont besoin d’argent et de votre soutien. Nous en appelons à la solidarité active et financière de l’ensemble des citoyennes et des citoyens et à la multiplication de comités de soutien.

Soutenons la grève des travailleuses et travailleurs sans papiers !

Vous pouvez verser vos dons par chèque (ordre : « solidarité sans papiers ») à l’adresse suivante : CGT service comptabilité – 263 rue de Paris 93100 Montreuil

Signez la pétition et retrouvez toutes les informations pratiques et la liste des piquets de grève sur le site web du mouvement :

www.travailleurssanspapiers.org

Signataires : Alternative Libertaire, Gauche Unitaire, Les Alternatifs, La fédération, Les Verts, Lutte Ouvrière, NPA, PCF, Parti de gauche, PCOF.

Tract unitaire grève sans papiers
 
☰ Accès rapide
Retour en haut