Tournée de réunions publiques en avril et mai

Version imprimable de cet article Version imprimable


La campagne décidée en janvier 2013 par la coordination fédérale des collectifs locaux d’Alternative libertaire sera l’occasion de présenter, là où nous sommes implanté-e-s, les axes stratégiques que nous défendons.

La précarité et le chômage de masse sont partout en hausse. Dans ce contexte, bien des personnes plongent dans une misère sociale de plus en plus violente et aliénante. En découlent une résignation et un repli sur soi galopants dont l’extrême droite comme les démagogues au service du patronat profitent pour défendre leurs idées.

Renforcer les solidarités et les luttes

Une des priorités pour les révolutionnaires est sans conteste la reconstruction des solidarités de classe, sans lesquelles il est impossible d’entrevoir un autre horizon que le capitalisme. Cela passe par le renforcement des outils démocratiques de lutte (syndicats et collectifs) mais aussi par des actions de solidarité concrète face à certaines situations de précarité (expulsions, coupures de gaz ou d’électricité, etc.). Renforcer les luttes et les solidarités, c’est reconstruire une conscience de classe face au rouleau compresseur capitaliste. C’est aussi poser les jalons d’une autre société.

Défendre un autre projet de société

L’exemple grec le montre : les grèves de masses, les luttes, les émeutes, aussi violentes soient-elles, ne sont pas suffisantes pour renverser le capitalisme et instaurer une nouvelle société. Pour cela il faut qu’un projet de transformation sociale émerge des luttes sociales. Ce projet ne doit pas être qu’une utopie abstraite mais doit s’incarner dans un certain nombre de pratiques, d’expérimentations à travers lesquelles doivent se construire les embryons d’un véritable pouvoir populaire. Le pouvoir au peuple, pour AL, c’est l’autogestion. Les foires à l’autogestion qui se tiendront à Paris et à Toulouse à partir de fin avril sont autant d’occasions de défendre la perspective autogestionnaire comme chemin possible vers une autre société.

Renforcer Alternative libertaire

Dans la plupart des villes où AL est présente, nous tiendrons des réunions publiques pour défendre nos idées. Pour les sympathisants et sympathisantes, les lecteurs ou les lectrices d’AL c’est l’occasion de nous rencontrer pour discuter et débattre sur notre discours et nos pratiques. Mais c’est aussi l’occasion de nous rejoindre et de participer à la construction et au renforcement, en France, d’un courant communiste libertaire avec une audience de masse.

 
☰ Accès rapide
Retour en haut