chômage/précarité

Version imprimable de cet article Version imprimable


La lutte des "sans" (sans emploi, sans logis, sans papiers, sans droits...) est aujourd’hui un élément incontournable des luttes sociales en France.

En s’organisant, on rompt l’isolement, on peut faire face collectivement à l’exploitation et à la misère, faire respecter ses droits face à la machine étatique et capitaliste.

Voici quelques-unes des principales associations de lutte des "sans".


SANS-EMPLOI ET PRÉCAIRES


CGT-Chômeurs rebelles

L’organisation des travailleuses et travailleurs privés d’emploi affiliée à la CGT mène des luttes pour faire respecter les droits face à "Police-Emploi".


Agir contre le chômage (AC !)

Né en 1994, AC ! est un réseau d’information, d’entraide et de lutte regroupant des chômeurs, des précaires et des salariés solidaires face la "gestion sociale" du chômage.


Collectifs d’Agir contre le chômage (AC !)

Né en 1994, AC ! est un réseau d’information, d’entraide et de lutte regroupant des chômeurs, des précaires et des salariés solidaires face la « gestion sociale » du chômage.


Association pour l’emploi, l’information, et la solidarité (Apeis)

Originellement proche du PCF, l’Apeis est née en 1987 pour lutter contre le non-respect des droits des chômeuses et des chômeurs. Elle édite le périodique Existence !.


Mouvement national des chômeurs et précaires (MNCP)

Créé en 1986, le MNCP regroupe des associations de défense des droits des chômeurs et précaires. Il revendique la création d’emplois par la réduction du temps de travail.


SANS-LOGIS ET MAL-LOGÉS


Campagne de réquisition, d’entraide et d’autogestion (CREA)

Né en 2011 à Toulouse, de tendance nettement anticapitaliste et libertaire, la CREA réquisitionne des bâtiments vides pour reloger et réorganiser la vie sociale.


Comité actions logement (CAL)

Créé en 2004, le CAL négocie des relogements, empêche des expulsions, propose et obtient des solutions au mal-logement pour les habitants de Paris 18e.


Droit au logement (DAL)

Fondé en 1990, le DAL se bat pour la défense du droit à un logement décent pour toutes et tous. Il recourt à l’action directe pour imposer le relogement de familles sans logis ou mal logées.


Droits devant !!

Droits devant !! est né en décembre 1994, durant la fameuse occupation de l’immeuble de la rue du Dragon, à Paris 6e. L’association veut faire converger les "sans" (sans-emploi, sans-papiers, sans-droits...).


Collectif pour l’avenir des foyers (Copaf)

Fondé en 1996, le Copaf soutient les comités de résidents des foyers de travailleurs migrants (Aftam, Adoma, Adef, Soundiata, etc.) et appuie leurs revendications pour un habitat décent et solidaire.


AUTRES


Observatoire des inégalités

Organisme indépendant basé à Tours, l’Observatoire des inégalités publie d’indispensables études. Il dispose d’un conseil scientifique composé d’économistes, de sociologues et de juristes.


Université populaire audiovisuelle (Upopa)

Depuis 2009, l’Upopa propose des formations pour aider les associations des quartiers populaires à se saisir de l’audiovisuel, de la vidéo, et de l’outil Internet.

 
☰ Accès rapide
Retour en haut