AL de décembre est en kiosque !

Edito : L’idéologie policière

Version imprimable de cet article Version imprimable


Lors des manifestations de policiers de ces dernières semaines, les médias se sont empressés de dégainer des sondages montrant un soutien important. Ainsi, malgré les meurtres, malgré les violences, malgré les affaires, la police semble bénéficier d’un soutien étonnamment fort. Si on écarte la question de la fiabilité douteuse de ces sondages (qui inviterait à relativiser l’importance de ces chiffres), ce fait n’est pas moins surprenant.

Mais ce serait oublier que l’activité policière est « segmentée ». Le harcèlement quotidien, la violence ou les brimades sont toujours ciblés : de préférence sur les classes populaires, de préférence sur les racisé.es. Des quartiers, des pans entiers de la population ne sont pas confrontés à la réalité de la police ou alors de manière ponctuelle, lors de mobilisations.

Ce serait oublier également que l’image de la police est largement déformée : à longueur de séries policières, dans leur grande majorité complaisantes, à longueur de reportages, dans lesquels la police contrôle son image, celle d’une profession au service de la population.

La réalité est évidemment tout autre et c’est tout l’enjeu du combat idéologique à mener : montrer et diffuser, par tous les moyens possibles, ce que fait la police et démontrer sa fonction de maintien de l’ordre au service de la bourgeoisie.

Alternative Libertaire, le 26 novembre 2016


Ou trouver notre journal en kiosque près de chez vous ?

 
☰ Accès rapide
Retour en haut