livre

Travail : Boulots de merde

Version imprimable de cet article Version imprimable


Qu’est-ce qu’un « boulot de merde » ? Comment le définir en soi et pour soi, pour la collectivité ? Où en est le sens au travail aujourd’hui ? Cette enquête de Julien Brygo et Olivier Cyran – connus pour leur travail de journalisme critique et indépendant – reprend l’expression de bullshit job, popularisée par David Graeber pour reformuler la question de l’utilité et de la nuisance sociales des métiers, « du cireur au trader ».

Un livre qui le fait de façon directe, franche, en choisissant de donner d’abord et avant tout la parole aux travailleuses et aux travailleurs par une galerie d’une douzaine de portraits variés et par des témoignages pour partie tirés de leurs précédentes enquêtes pour des piges ou la radio, qui reviennent sur les réalités vécues sans s’encombrer de conceptualisation pompeuses et sans euphémismes.

Lean management et toyotisation, préquantification du temps de travail, ubérisation, auto-entrepreunariat, stages et services civiques, précariat mais aussi ennui, les mots des boulots de merdes sont les maux de celles et ceux qui les subissent, quand, en symétrique, la question urgente de l’inutilité sociale des « hommes d’argent » est confrontée aux justifications morales maquillées en habiles faux-fuyants.

Alors que les métiers se dégradent et se précarisent sous les coups de boutoirs des capitalistes et des réformes qu’ils parrainent, ce livre souligne que ce n’est pas la question uniquement économique qui peut tracer des perspectives à même d’inverser la vapeur : « C’est la lutte collective qui redonne du sens à notre boulot, contre ceux qui nous le pourrissent. » Un appel à la résistance de Serge, facteur à Marseille qui résonne avec le slogan « On vaut mieux que ça » qui a lancé le mouvement contre la loi travail et son monde, au printemps 2016.

Alternative libertaire Grenoble

  • Julien Brygo, Olivier Cyran, Boulots de merde ! Du cireur au trader, enquête sur l’utilité et la nuisance sociales des métiers, La Découverte, 240 pages, 18,50 euros.

 
☰ Accès rapide
Retour en haut