jeudi, 21 août 2014
 
 

Les brèves de janvier 2008

Version imprimable de cet article Version imprimable


Contre-pouvoir, mon œil !

Le 14 décembre, une soixantaine de militantes et militants ont envahi les locaux de la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL). Ils réclamaient la dissolution d’une institution qui, sous couvert de contre-pouvoir, « a concrètement travaillé à rendre acceptable l’inacceptable » : la vidéosurveillance, la biométrie ou la constitution de fichiers informatiques. A l’heure ou politique et police ne font plus qu’un, cette action vise à défendre le droit fondamental d’aller et venir librement et anonymement.

La lutte paye pour Amandine

Après un an de lutte, Amandine a été enfin réintégrée par son employeur, la chaîne Virgin. Représentante de SUD et conseillère du salarié, elle avait été licenciée en toute illégalité par une direction qui la jugeait dérangeante et qui, face à la pression et au soutien inconditionnel de ses camarades, n’a eu d’autre choix que de céder.

Banco rue de la banque

Rue de la Banque, les 374 familles seront enfin relogées. Il leur aura fallu camper plus de deux-mois dans le froid et supporter le harcèlement permanent de la police. Le soutien des nombreuses personnes et associations a été essentiel.

Le rire du mépris

Grande nouvelle : les médias français détestent Sarkozy ! C’est du moins ce qu’il pense. Dans une interview au Nouvel Observateur (12/12), il affirme que « dire qu’elle [la presse] m’a aidé, c’est à exploser de rire ». Il a beau rigoler, la crapule, ça ne nous empêchera pas de tout faire pour combattre cette presse bourgeoise