mardi, 2 septembre 2014
 
 

Lire : Fontenis, « Changer le monde »

Version imprimable de cet article Version imprimable


C’est un ouvrage de référence que réédite AL ce mois-ci avec les mémoires de Georges Fontenis, Changer le monde. Fontenis a été secrétaire général de la Fédération anarchiste dès 1946, et une des têtes de file des « Jeunes anarchistes » qui, pétries de la lecture de Berneri, d’Archinov et de Malatesta, voulaient révolutionner une FA jugée poussiéreuse. Elles et ils y parvinrent, mais pour peu de temps. La FA, rebaptisée Fédération communiste libertaire (FCL) allait être liquidée par la répression d’État durant la guerre d’Algérie.

Le livre de Georges Fontenis est à ce jour le meilleur témoignage – le plus documenté, le mieux charpenté, le plus autocritique aussi – sur l’anarchisme français de cette période. Il nous fait revivre la Libération, les grandes grèves de 1947, 1953 ou 1955, la guerre d’Indochine, la guerre d’Algérie, et bien sûr Mai 68. Incarcéré en 1957, l’auteur reprendra du service en 1968 dans le mouvement communiste libertaire et il est toujours, à bientôt 88 ans, adhérent d’AL.

Cette réédition est préfacée par l’historien David Berry, et le prix est presque divisé par deux par rapport à la précédente mouture. Donc si ça manquait encore à votre bibliothèque, précipitez-vous !

  • Georges Fontenis, Changer le monde, histoire du mouvement communiste libertaire (1945-1997), éditions d’AL, 288 pages, 11 €.