Littérature jeunesse

Lire : Bruel, Bozellec, Galland, « L’histoire de Julie qui avait une ombre de garçon »

Version imprimable de cet article Version imprimable


L’Histoire de Julie qui avait une ombre de garçon, c’est l’histoire d’une petite fille que sa mère aimerait voir toujours bien coiffée et bien polie tandis qu’elle, ce qu’elle aime, c’est courir dans la boue et parler quand elle a quelque chose à dire. Une petite fille à qui l’on a tellement dit qu’elle était un garçon manqué qu’un matin, il lui « pousse » une ombre de garçon… Cette ombre la trouble, elle ne sait pas quoi en faire et elle a bien compris que ce qu’on attend d’elle c’est qu’elle s’en débarrasse au plus vite. Jusqu’à ce qu’elle rencontre un petit garçon qui pleure, comme une fille, une fille manquée, quoi…

« Tu sais, moi, tout le monde me dit que je suis un vrai garçon manqué… Les gens disent que les filles, ça doit faire comme les filles, les garçons, ça doit faire comme les garçons !… On n’a pas le droit de faire un geste de travers… Tiens, c’est comme si on était chacun dans son bocal !…

– Comme pour les cornichons ?

– Oui, comme pour les cornichons… Les cornifilles dans un bocal, les cornigarçons dans un autre, et les garfilles, on ne sait pas où les mettre !…

Moi, je crois qu’on peut être fille et garçon, les deux à la fois si on veut… Tant pis pour les étiquettes… On a le droit ! »

L’Histoire de Julie est une démonstration magnifique et poétique des ravages de l’assignation de genre imposée aux enfants dès la naissance, une illustration de la souffrance provoquée par l’obligation de rentrer dans l’une des deux seules cases que nous propose la société patriarcale régie par des normes hétérosexuelles. Mais c’est aussi une lumineuse fenêtre ouverte sur la possibilité de se libérer de ces carcans, et tout commence par l’éducation !

Emilie B. (AL Saint-Denis)

  • Christian Bruel, Anne Bozellec et Annie Galland, Histoire de Julie qui avait une ombre de garçon, album publié initialement en 1976 par Le sourire qui mord et réédité cette année par les éditions Être (17,58 euros).
 
☰ Accès rapide
Retour en haut