Tracts de 2017

Après la libération de la parole toutes dans la rue pour que la peur change de camp

Ces dernières semaines, une certaine libération de la parole a eu lieu sur les violences sexistes et sexuelles. Les réseaux sociaux ont permis à de nombreuses femmes de raconter les harcèlements et les agressions dont elles ont été les victimes. Une première étape nécessaire pour que la peur qui nous empêche de nous battre devienne la peur qui fera reculer nos agresseurs. A présent, c’est dans la rue que nous devons être présentes !

 

Contre Macron le président des Patrons : Début de la grève reconductible le 16 novembre

Plusieurs syndicats appellent à la grève le 16 novembre contre les ordonnances qui déchirent le Code du Travail avant leur ratification définitive. Mais c’est toute la politique de Macron qui mérite la grève : cadeaux fiscaux aux riches, baisse des APL, sélection à l’entrée en fac... Les journées de grève sans lendemain n’ont pas permis de gagner ? Alors dès le 17 on continue !

 

Nous, non-grévistes sages, obéissants et...

Vous en avez assez des faignants cyniques qui sortent dans le rue défendre des acquis du passé complètement révolus. Alors que nous sommes en marche vers une vraie révolution sous l’égide de notre grand sauveur Macron... Cette pétition est faite pour vous.

 

Mon corps, mon choix, pour toutes les femmes, dans toute l’Europe

Le mot d’ordre de cette année : lancer une mobilisation européenne pour l’inscription de ce droit ainsi que du droit des femmes à disposer librement de leurs corps dans la législation européenne.

 

Toutes et tous ensemble contre Macron

En cette démonstration de la France Insoumise du 23 septembre, nous voulons nous adresser aux militant-es réuni-es à Paris pour débattre de la construction du rapport de force indispensable pour gagner. Faire des propositions et souligner une erreur.

 

Reconstruire les outils de nos luttes

Salarié-es du privé, fonctionnaires, précaires, chômeurs et chômeuses, étudiant-es ou retraité-es, nous sommes toutes et tous dans le viseur des projets de Macron. Comment construire le « toutes et tous ensemble » pour stopper l’offensive de la bourgeoisie portée par le gouvernement Macron ?

 

Tous micro-patrons ?

L’offensive menée par Macron au profit de la bourgeoisie est globale. Notre riposte doit l’être aussi. Macron veut abolir le salariat au profit de la bourgeoisie. Nous voulons l’abolir aussi mais au profit des travailleurs et des travailleuses ! La lutte des classes à l’état pur.

 

Mettons Jupiter à terre !

Suppression des cotisations sociales, démantèlement du Code du Travail, réforme des retraites : le gouvernement Macron est là pour achever la destruction des droits sociaux conquis par les travailleurs et les travailleuses. Alors tirons les leçons des luttes passées et poussons vers une grève générale prolongée pour bloquer l’économie.

 

Dès maintenant un appel unitaire à la grève générale en septembre !

Les grèves ces derniers mois n’ont pas respecté la traditionnelle trêve électorale et avec 51% d’abstention aux législatives, les travailleuses et travailleurs rejettent clairement la destruction annoncée des derniers murs de notre « modèle social ». Plus rien ne doit retarder la contre-offensive populaire. En tirant les leçons des échecs récents.

 

Macron élu : les raisons d’être en colère, de se réjouir et de s’engager

Le Pen éliminée, c’est tant mieux. Le problème, c’est que la politique antisociale de Macron continuera à servir de marche-pied au FN. Heureusement, son gouvernement patchwork droite-gauche promet d’être fragile, donc vulnérable aux luttes sociales. A nous toutes et tous de lui faire barrage et de bâtir une alternative révolutionnaire.

 

Macron-Le Pen : L’alternative, c’est la lutte sociale

Le tract fédéral d’AL en vue du 1er mai. Ce qui est important, c’est de garder à l’esprit et de répéter autour de nous que le vrai barrage aux idées d’extrême droite, nous le construisons jour après jour dans les luttes collectives, sur nos lieux de travail et nos lieux de vie, dans nos syndicats et nos collectifs.

 

Agir c’est mieux qu’élire : pour une alternative libertaire !

 

Pour relocaliser l’industrie : Qu’elle change de mains

Ne tournons pas autour du pot. On ne relocalisera pas l’industrie sans remettre en cause la propriété capitaliste des moyens de production et d’échange. Car qui possède décide.

 

Fukushima tue encore. Finissons-en avec le nucléaire !

Le nombre de cancers est en nette augmentation. Les mensonges sur la décontamination sont inacceptables. Et en France, il se passe quoi ?

 

Exploitées à la maison, exploitées au boulot : on arrête ?

Si on te souhaite « bonne fête », explique au malappris. Si ton patron offre une fleur, ne sois pas là, sois en grève.

 

6, 7 et 8 mars : c’est dans les luttes que ça se passe !

Quel que soit le vainqueur, il faudra frapper fort pour refuser les mauvais coups annoncés par la droite ou les mauvais coups cachés de la gauche.

 

10 Octobre : public, privé, toutes et tous en grève !

 
 
☰ Accès rapide
Retour en haut